Le Zéro déchet. 8 conseils pour profiter pleinement des légumes dans la cuisine.

zero_waste_zéro_déchet

Le Zéro déchet est un concept à la mode, qui ne peut toutefois se réduire à un lieu commun. Pratiquer le zéro déchet, c’est avoir une conscience écologique, sociale et économique. C’est respecter ce que la nature nous offre. C’est combattre le consumérisme exacerbé. La démarche zéro déchet part du principe que tout gaspillage est mauvais. Elle peut s’appliquer à plusieurs niveaux : on peut donner une nouvelle vie à nos vêtements, restaurer un meuble qui ne nous plaît plus, faire mille et une choses dans notre cuisine. Nous touchons ici un point essentiel. Le gaspillage alimentaire est un sujet sérieux : rien qu’au Portugal, un million de tonnes de nourriture est gaspillé tous les mois (depuis le processus de production jusqu’à la consommation par les particuliers) et environ 50 000 repas par jour. Il est temps de commencer à réutiliser ce que l’on a toujours cru condamné. Découvrez 8 façons de vous engager dans la démarche zéro déchet, en commençant par les règles basiques.

 

1. Les basiques pour une cuisine zéro déchet : local, saisonnier et réfléchi.

N’allez pas au supermarché sans une liste de produits dont vous avez réellement besoin – profitez, par exemple, du dimanche pour planifier vos repas de la semaine. Achetez uniquement les ingrédients que vous allez utiliser, sans oublier de respecter ces deux règles : achetez chez des producteurs locaux, en optant toujours pour des produits de saison. Avantages : vous aurez une alimentation saine, vous éviterez le gaspillage car les aliments plus frais durent plus longtemps dans le frigo. De plus, le fait qu’ils aient voyagé sur une distance plus courte avant d’arriver dans votre assiette permet un impact moindre sur l’empreinte écologique. Un autre point important : mangez les restes les jours suivants et profitez-en pour créer de nouvelles recettes.

 

2. Utilisez les pieds et les tiges des brocolis.

La démarche zéro déchet, c’est ça : profiter pleinement du légume, en utilisant les parties qui finissent normalement à la poubelle. Prenons l’exemple des brocolis : les pieds et les tiges de ce légume peuvent être consommés sous forme de bouillon (à cet égard, les pelures d’oignons sont aussi excellentes) ou de soupe.

 

3. Profitez des fanes pour zéro déchet.

Ne jetez pas les fanes de betterave, de radis, de navet et de carotte. C’est vrai qu’elles peuvent être amères. Mais essayez de les cuisiner avec d’autres aliments ou utilisez-les dans une recette de pesto.

 

4. Servez-vous des tiges de feuilles vert foncé.

Après avoir retiré les feuilles vertes du chou, par exemple, utilisez les tiges pour cuisiner ou pour préparer un jus vert. Vous pouvez en faire de même avec tous les légumes de ce type.

 

5. Mettez les graines de courges au four pour l’apéro.

Après avoir épluché la courge, profitez des graines : mettez-les au four en les saupoudrant d’épices. Le résultat : un apéro crunchy et sain.

 

6. Éplucher les légumes n’est pas zéro déchet.

Retirer la peau des fruits et des légumes est une habitude très répandue, mais qui se situe à l’encontre de la philosophie zéro déchet, sans parler du fait que ça donne plus de travail. Gardez la peau des carottes, des courgettes, des pommes, des concombres ou des pommes de terre. Mais attention : il vaut mieux acheter des produits bios car les peaux peuvent contenir des résidus de pesticides. Pensez à toujours bien les laver.

 

7. Plantez vos herbes aromatiques chez vous.

Combien de fois avez-vous acheté un bouquet de coriandre pour vous en servir dans un plat et vous avez laissé pourrir les branches qui restaient ? Si vous en plantez dans votre potager à domicile, ce gaspillage ne se reproduira plus. Il suffit en effet de retirer la quantité nécessaire, en faisant toujours attention à la plante. En outre (et une fois de plus), vous économiserez de l’argent.

 

8. Une date de péremption expirée ne veut pas dire que c’est avarié.

La date de péremption indiquée sur un pot de yaourt est dépassée d’une journée ? Cela ne veut pas dire qu’il est avarié. Aucun aliment ne s’abîme du jour au lendemain. Dans la mesure du possible, confirmez toujours en observant l’odeur et la texture. Si tout semble normal, mangez-le – il ne vous arrivera rien.

horta_em_casa_potager_balcon_vegetable_garden
Kit Potager de Balcon

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer à cultiver.

ME LANCER ME LANCER

Vous êtes intéressé?

Recevez les actualités de notre blog et découvrez toutes les success stories