Le potager, un puissant remède contre l’anxiété.

ansiedade_anxiete_anxiety_01

À des degrés divers, nous ressentons tous de l’anxiété. Une sensation douloureuse causée par l’appréhension d’un événement. Cela se traduit par un cocktail de tension, d’inquiétude, d’insécurité.

Bien que cette sensation soit courante, il faut savoir faire la différence. Lorsque cet état persiste et constitue un obstacle au bon déroulement des journées, il peut s’agir d’un cas clinique de trouble de l’anxiété. Malheureusement, le phénomène est loin d’être rare : en 2017, l’Organisation mondiale de la santé a estimé que 3,6 % de la population mondiale souffrait de troubles de l’anxiété.

Dans un monde ultra-concurrentiel, le problème semble non seulement persister mais prendre des proportions plus importantes. On le voit surtout dans les milieux professionnels, où le nombre de burnouts est en augmentation. La dynamique de la société actuelle se trouve à l’origine du phénomène ; selon la communauté scientifique, elle expliquerait l’augmentation des troubles mentaux et comportementaux, en particulier de l’anxiété, du stress et de la dépression.

D’autre part, on sait aujourd’hui qu’un des moyens de prévenir les troubles anxieux serait de vivre dans un monde radicalement opposé à notre société rapide et immédiate. Selon un rapport des Amis de la terrepublié en 2017, la proximité avec la nature favorise l’estime de soi et le bien-être psychologique. Le jardinage et le lien à la terre aident à libérer des endorphines, les hormones du bonheur. Tout en nous maintenant actifs, cette pratique nous place dans un environnement naturel, calme et en plein air. Nombreux sont les effets positifs du potager sur la prévention des troubles de l’anxiété. Voici cinq avantages et raisons d’envisager d’installer un potager chez soi ou au bureau.

 

1. Le jardin nous montre qu’il est impossible de tout contrôler.

L’un des premiers déclencheurs de l’anxiété est la volonté de contrôler ce qui ne se contrôle pas. Dans tous les aspects de la vie, il existe une part d’imprévisible. Or, plus nous en sommes conscients, plus nous faisons preuve de souplesse. Mais il faut entraîner son esprit – le potager est un endroit idéal pour cet exercice. Il est facile de comprendre pourquoi. Quels que soient nos efforts, nous ne contrôlons pas la nature et l’imprévisibilité qui lui est inhérente. Il ne reste plus qu’à accepter et aller de l’avant.

 

2. Le potager aide à contrôler le perfectionnisme.

Le perfectionnisme extrême peut contribuer à accroître l’anxiété, ainsi qu’à renoncer à certains projets en s’imposant des objectifs irréalistes. De nouveau, le jardinage peut être thérapeutique pour faire face à cette problématique. On en revient à la question du contrôle : quels que soient les soins que l’on porte à la terre, nombreux sont les facteurs que nous ne pouvons pas prévoir – de l’invasion d’insectes à la météo elle-même. À long terme, le jardinage neutralise cette soif de perfection.

 

3. Le potager montre qu’il est important de se tromper.

C’est aussi grâce aux aléas de la nature que le jardinage permet de transformer les erreurs en apprentissages. Devant une plante qui n’a pas évolué comme prévu, on éprouve de la fascination plutôt qu’un malaise. Le concept d’échec est fondamental pour prévenir et contrôler l’anxiété car il nous montre qu’on apprend en se trompant.

 

4. Le potager nous relie au monde.

Le jardinage nous relie non seulement aux gens, mais aussi au monde d’une manière plus viscérale : nous comprenons les aliments, nous comprenons le climat, nous identifions les signes des différentes saisons, nous prenons conscience des cycles de la Terre. Cette notion d’appartenance terrestre – et cosmique – nous permet d’affronter la vie de façon plus légère et moins égocentrique.

 

5. C’est la science qui le dit : les bains de nature apaisent l’anxiété.

Les « bains de forêt » nous viennent du Japon. Les effets positifs de l’immersion dans le monde de la terre sur l’esprit humain ont été prouvés. Plusieurs études ont montré la puissance du lien avec la nature sur notre bien-être émotionnel. Utilisée pour la convalescence après une opération chirurgicale, cette pratique permet aussi de diminuer la dépression et de mieux gérer le stress.

horta_em_casa_potager_balcon_vegetable_garden
Kit Potager de Balcon

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer à cultiver.

ME LANCER ME LANCER

Vous êtes intéressé?

Recevez les actualités de notre blog et découvrez toutes les success stories