fr

Comment choisir la terre pour potager?

terra_terre_pour_potager_gerdening_soil_01

Il nous faut avant tout éclaircir un point important: qu’entendons-nous par terre? Parlons-nous de la terre du jardin de notre maison (le sol) ou de la terre que nous achetons dans une jardinerie (substrat) ? Quels sont les différences, avantages, inconvénients de chaque type de terre pour potager, c’est-à-dire de support de culture, et laquelle choisir pour garantir les meilleurs résultats ?

Que ce soit le sol ou le terreau, la terre est la source de vie des plantes et influence directement leur croissance, leur santé et même leur goût !

Des éléments présents dans le sol comme l’azote, le phosphore ou le potassium sont essentiels au développement des plantes et sont captés par les racines. La texture, le taux d’humidité et le PH sont également des facteurs importants à prendre en compte au moment de choisir dans quoi planter. Mais procédons pas à pas !

 

Terre pour potager: à propos du sol.

Le sol représente une phase dans le vaste processus géologique, et fait généralement la transition entre la végétation et le substrat géologique minéral.

Constitué de matière minérale solide, de matière organique, d’eau et d’air en proportions variables, chaque sol peut avoir une composition, des caractéristiques et un comportement variables.

La texture du sol est définie par la variété et la typologie de la matière minérale solide présente, comme des fragments de roche, pierres, graviers, argile, limon ou sable. Pour évaluer la texture du sol avec lequel vous vous apprêtez à travailler, prenez une poignée de terre et compactez-la. Si elle est sableuse, elle sera légère et aura tendance à s’effriter. Ce type de sol ne retient pas l’humidité et est pauvre en nutriments. Si c’est un sol argileux, il sera plus lourd et formera une boule compacte. Ce type de sol est plus riche en nutriments mais se fissurera plus facilement en été. Un sol plus limoneux sera léger, doux au toucher, et fertile. La matière organique du sol est constituée des organismes vivants et d’autres morts, à différents stades de décomposition. Ces organismes déterminent la qualité nutritive du sol. La présence des lombrics peut être un bon indice de richesse ou pauvreté en nutriments.

Dans les jardins en ville, la principale préoccupation à avoir est la contamination du sol ! Prenez en compte l’histoire de votre jardin, cherchez les vestiges de détritus ou faites réaliser une analyse de sol pour vérifier le niveau de contamination avant de commencer à cultiver.

 

Terre pour potager: à propos du substrat.

Les substrats spéciaux que vous trouvez dans les jardineries sont des mélanges qui font généralement la part belle à la matière organique, en favorisant ainsi la rétention d’humidité, la légèreté et la disponibilité des nutriments. Conçus pour atteindre l’équilibre parfait, ils contiennent moins de pierres, argile ou sable et sont souvent légers et sombres. Ils sont produits à partir de résidus végétaux.

Un autre facteur à surveiller dans le choix du substrat est le PH, qui influence directement la capacité des plantes à assimiler les nutriments présents. Pour que ceux-ci soient correctement assimilés, on préférera un substrat avec un niveau de PH neutre, ni acide ni alcalin, compris entre 6.5 et 7.0.

Une question fréquente à propos de l’utilisation du substrat dans le potager est celle de savoir si celui-ci doit être renouvelé régulièrement. La réponse est non ! La seule préoccupation à avoir est le renouvellement des nutriments, qui sont consommés par les plantes pendant leur croissance. Choisissez un substrat biologique et spécial Potager.

horta_em_casa_potager_balcon_vegetable_garden
Kit Potager de Balcon

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer à cultiver.

ME LANCER ME LANCER

Vous êtes intéressé?

Recevez les actualités de notre blog et découvrez toutes les success stories