Apprendre à semer !

« Les graines sont comme de petites capsules temporelles qui préservent le passé et le transportent dans le futur ». C’est ainsi que le célèbre explorateur botanique Joseph Simcox les décrit.

 

Apprendre à semer et créer les conditions idéales pour que vos graines germent et se transforment en plantes, c’est, en partie, contribuer à la construction d’un pont entre le passé et l’avenir. Apprendre à semer, c’est aussi apprendre à collaborer avec le cycle naturel de la vie et le processus de propagation des espèces.

 

La vérité est qu’avec ou sans notre aide, ce cycle ininterrompu se poursuit : les graines germent, la petite plante grandit, fleurit et produit de nouvelles graines qui finiront par tomber au sol et germer à nouveau.

 

Pourtant, comme le souligne Joseph Simcox, nous avons la possibilité de participer à ce dynamisme magique d’objets qui paraissent inertes mais se transforment en vie. Il suffit de savoir comment le faire !

 

Apprendre à semer : à taille différente, besoins différents.

Les graines sont l’embryon de la plante. Elles contiennent l’énergie et les nutriments nécessaires pour germer et survivre pendant les premiers jours de leur croissance. En observant leur taille, nous pouvons avoir une idée de la profondeur à laquelle il faut les semer et de la distance qui devrait les séparer.

 

Les petites graines, ou plutôt les graines « minuscules », telles que les graines de coriandre, de radis ou de roquette, doivent être enterrées près de la surface. Comme leur taille l’indique, elles contiennent trop peu d’énergie pour germer à grande profondeur. En revanche, les graines de haricot, de citrouille ou de courgette, avec de plus grandes dimensions, contiennent plus d’énergie pour germer et doivent être semées plus profondément dans le sol. De plus, comme vous pouvez le deviner, ces graines deviendront d’assez grandes plantes adultes, il faut donc leur laisser plus d’espace lors du semis (un ou deux pieds de distance entre elles).

 

Assurer les bonnes conditions.

Une fois semée, la graine entame son processus de germination. Comme un bébé dans le ventre de sa mère, elle est très délicate et demande des conditions précises : température constante, humidité régulière et lumière suffisante.

Concrètement, le sol doit rester humide et bien exposé à la lumière du soleil, mais dans un endroit à l’abri du vent et du gel et sans grandes variations de température.

 

Le semis peut se faire dans des sillons, en répartissant les graines régulièrement le long d’une ligne, ou dans des « trous », en jetant trois ou quatre graines dans chaque creux. Les sillons conviennent généralement mieux aux plantes qui ont besoin de peu de profondeur, et les graines peuvent être réparties librement puisque cette plante tolèrera probablement une forte densité.

Les trous sont plutôt utilisés pour de plus grosses graines, puisqu’ils permettent plus de profondeur et un plus grand contrôle sur la distance entre les plantes et sur le nombre de graines par trou (2 à 4).

 

Dans les climats doux, après avoir choisi les bonnes cultures pour la saison, vous pouvez généralement semer directement dans votre bac de culture à l’extérieur. Sinon, et surtout pendant les mois froids, nous recommandons fortement de semer à l’intérieur.

 

Vous pouvez utiliser un simple carton à œufs ou un pot de yaourt (avec un petit trou à la base), ou alors un petit pot de fleurs ou un récipient organique. Placez-le près d’une fenêtre ou dans un autre endroit lumineux de la maison, et veillez à garder la terre humide et la température douce.

 

Une fois semée, prête à pousser.

Quelques jours après avoir été semée, la plante commencera à germer à la surface du sol. Des feuilles appariées devraient bientôt apparaître. Si plusieurs plantes germent au même endroit ou trop près les unes des autres, retirez celle qui semble la plus « faible », laissant plus d’espace de croissance à celle qui est en meilleur état.

 

Lorsque la plante compte quatre à six feuilles, vous pouvez la transplanter à son emplacement définitif. Sachez qu’elle est encore très fragile, faites donc attention à ne pas endommager sa tige ou ses racines. Une fois dans leur nouvel habitat, le Noocity Growbed, les jeunes plantes doivent être arrosées par le haut pendant quelques jours, car leurs racines ne sont pas encore capables d’atteindre l’eau du système de sous-irrigation.

 

Nous pourrions écrire un autre chapitre entier sur la conservation et le choix des graines, mais nous pouvons commencer par souligner qu’avec le temps, toutes les graines perdent leur capacité à bien germer. Il est donc important de respecter la date de péremption indiquée sur leur emballage. Si vous voulez récolter et conserver vos propres graines, assurez-vous de noter la date à laquelle vous les avez récoltées et de les conserver dans un endroit sombre et sec pendant pas plus d’un an.

horta_em_casa_potager_balcon_vegetable_garden
Kit Potager Balcon

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer à cultiver

ME LANCER ME LANCER

Vous êtes intéressé?

Recevez les actualités de notre blog et découvrez toutes les success stories